Comment ça marche...

Le Blog Dont Vous Êtes Le Héros s'inspire des livres dont vous êtes le héros. Un début d'histoire va vous être proposé mais c'est vous qui allez écrire la suite ! Chaque jour, une nouvelle étape. A la fin, vous devrez voter pour la solution qui vous semble la plus opportune, comme si vous étiez le héros de l'histoire. Dès le lendemain, l'histoire continuera selon la volonté de la majorité des votants.

Les Règles...

    1- Une seule et unique mise à jour par jour.
    2- La majorité des votes décide de la suite de l'histoire.
    3- En cas d'égalité, je décide de la suite tout seul.
    4- Les commentaires peuvent influencer l'histoire.

Allo les pompiers ? c’est encore moi !

Pour recevoir les prochaines histoires dès leur sortie et ne plus rater un vote, si vous ne l'avez pas encore fait, sachez que vous pouvez vous abonner à ce site par RSS ou bien par mail. Plus d'infos ici. Merci et bonne visite!

Précédemment dans “Si j’aurais…”

Allez, hop ! Un petit coup sur la vitre et il n’y aurait plus qu’à attendre, bien caché, de voir Nastasia se sauver au milieu de la foule.
De toute évidence, il s’agissait d’une très mauvaise idée. L’alarme chantonna son hurlement mais la foule se limita à un vigile ! Quelques secondes après avoir cassé la vitre, un des responsables de la sécurité, talkie walkie à la main, se précipita sur le lieu de mes méfaits. Après avoir indiqué à ses collègues qu’il ne s’agissait que d’une mauvaise plaisanterie, la sonnerie stoppa immédiatement.

“Merde, quel con!”. Je n’avais pas vu Nastasia et en plus j’avais les vigiles sur le dos. Ils devaient à coup sur être en train de visionner les enregistrements vidéos pour voir qui avait déclenché l’alarme.
En même temps, passer un message auprès de l’hôtesse était tout aussi con, Nastasia n’aurait jamais pu l’entendre si elle était dans le cinéma.

Peut être était-ce mieux d’ailleurs. Si Nastasia n’était pas avec moi, peut être serait-elle plus en sécurité. Résigné, je sortais de ma planque pour partir récupérer ma voiture et mon chien. Arrivé en bas des escalators, une surprise m’attendait : les Russes étaient en train de venir à ma rencontre. Sans même savoir s’ils m’avaient vu, paniqué, je remontais illico. Mon cœur battait si fort qu’il allait exploser. J’étais terrifié. Tétanisé.
Arrivé à l’étage, bien incapable de partir en courant, je ne savais plus quoi faire. Me cacher mais où ?
Quelques mètres derrière moi, les deux hommes arrivaient. Ils parlaient entre eux, en russe bien sur, et à voix haute ! Leur discussion semblait agité. De toute évidence, ils ne souhaitaient pas êtrediscret. Ils n’avaient donc pas du me voir. A moins qu’il ne s’agisse d’une énième feinte de l’ours ?

Je ne pouvais pas prendre le risque de rester là, immobile. Il fallait que je me protège et vite !
Le vigile ! Il était là, toujours au même endroit, dévisageant les clients pour essayer de trouver le coupable. Il fallait prendre le risque… “Monsieur ! Monsieur !… euh… je viens d’entendre une alarme. Est ce qu’il y a le feu ? Une bombe ?”. Tandis que les Russes passaient devant moi, en m’ignorant, l’agent de sécurité, sans même m’adresser un regard me rassurait en m’expliquant qu’ils s’agissaient de jeunes plaisantins… Le délit de sale gueule a décidément toujours autant la côte ! Mais pour une fois, je n’allais pas m’en plaindre…

Les Russes, après avoir jeté un bref regard en direction de la piscine, prenaient la direction des salles de cinéma. Ils devaient chercher Nastasia !
“C’est quand tu veux pour une autre casquette… c’est quand tu veux pour une autre casquette… je t’attends au magasin”. Cette voix, c’était celle… de l’hôtesse ! Pas celle de Nastasia. Je pouvais d’ailleurs apercevoir le comptoir d’accueil et à l’exception de la personne qui venait de parler dans le micro, il n’y avait personne.

Les Russes n’avaient pas fait attention au message. Ils parlaient à une des ouvreuses et semblaient décrire ma poupée Russe .  Elle ne l’avait pas vu ou du moins ne voulait pas leur dire et multipliait les “non” avec sa tête.

Il fallait une nouvelle fois se dépêcher et profiter de cet instant. Abandonnant mes poursuivants à leur enquête, je descendais une nouvelle fois les escalators, direction le magasin de sport et le rayon des casquettes.
Au menu, j’y trouvais des grandes, des petites, des grosses, des minces… mais pas de Nastasia. Elle devait pourtant être là. Qui à part elle pouvait laisser un message aussi étrange ?
Elle devait sans doute se cacher dans le magasin. J’arpentais donc les différents rayons, repassant de nombreuses fois devant les casquettes. En vain.
Elle n’était pas là. A moins qu’elle ne soit cachée dans une cabine d’essayage. Tous les rideaux étaient tirés. Ne souhaitant pas m’attirer les foudres des autres clients en passant pour un gros pervers, je m’agenouillais feintant de faire mes lacets pour regarder sij’apercevais les chaussures que je lui avais acheté quelques minutes plus tôt. Bingo ! En une fraction de seconde, j’ouvrais le rideau, glissais ma tête en chucottant un “coucou”… et essuyais un cri strident : ce n’était pas Nastasia ! “Oh pardon Madame. Je vous ai pris pour ma femme. Excusez moi. Pardon.” Putain de journée de merde ! Après tout ce qui venait de m’arriver je venais d’entrer dans une cabine où se trouvait torse nu une grand mère de 70 ans ! Mais qu’ai je fait pour mériter cela ?
Les gens me regardaient totalement incrédules. Ils n’avaient pas besoin de parler : je leur faisais peur, j’étais un vilain vicieux…
“Allez mon cher mari, ça suffit de regarder dans les cabines”. Nastasia me pris par le coude et me tira en direction de la sortie. Elle portait une tenue complètement différente. “J’espère que tu as de quoi payer car je n’ai rien sur moi”. Sans dire un mot, je sortais ma carte de crédit et tendais les étiquettes que Nastasia venait d’arracher à ses vêtements. “Madame, je suis navrée mais je dois enlever le système de sécurité accroché à votre pantalon et votre sweat“. Impassible, Nastasia, au milieu des caisses, s’exécuta. C’était la seconde fois de la journée que je la voyais en petite culotte. Déjà, la première fois, c’était surprenant. Que dire de la seconde…

Deux minutes plus tard, nous marchions au milieu d’un attroupement de personnes restées regarder travailler la Police. Nastasia, qui n’avait pas dit un mot, se mit à pleurer. Sans rien lui demander, je la serrais fort dans mes bras avant de la faire monter dans la voiture.
Après une manoeuvre des plus osées et quelques mètres parcourus en marche arrière sur le trottoir, je pouvais faire demi-tour et partir d’ici.

Il fallait quitter Paris. Il fallait fuir d’ici, laisser loin derrière nous ces Russes et attendre que la Police règle tout ça.

1- “Nastasia, je dois récupérer un objet chez une amie. Sandrine n’habite pas très loin. Je n’en ai que pour quelques minutes.”

2- “J’ai du déposer Hugo dans une clinique vétérinaire. Sa plaie saignait vraiment beaucoup, j’ai cru qu’il allait mourir. On y sera dans quelques minutes. J’ai vraiment besoin de savoir comment il va”.

Invitez par mail vos amis à voter Invitez par mail vos amis à voter

17 commentaires pour : “Allo les pompiers ? c’est encore moi !”

  1. Arcade a déclaré haut et fort :

    Je me permet juste de signaler que je suis affreusement déçus de l’inutilité de notre choix par rapport à cet épisode.

    Je trouve en effet que déclencher l’alarme incendie n’a rien apporté. J’ai comme l’impression que l’auteur a brillamment balayer notre choix du revers de la main en un demi paragraphe pour continuer sur ses idées.

    Ou est l’intérêt du “Blog Dont Vous Êtes Le Heros” alors ?

    J’espère que cela restera exceptionnel…

    S.

  2. Julien a déclaré haut et fort :

    Ben non, au contraire ! Vous avez expliqué dans vos commentaires que c’était une très mauvaise idée de faire ça et que c’était également une mauvaise idée de faire appel à l’hôtesse. C’est exactement ce que je retranscris !

    De plus, pourquoi dis tu que votre choix n’a pas été respecté ? Il a bien déclenché l’alarme non ?

  3. Arcade a déclaré haut et fort :

    Oui tu as écouter les commentaire, je ne peut que t’en féliciter.
    Mais le héros lui est censé décider dans un de ses choix et ne pas être éclairer par les commentaire.

    Ce que j’essaie gauchement d’expliquer est que si l’auteur fait bien de prendre en compte les commentaires pour ne pas reproduire “d’erreur” ou plutôt pour toujours s’améliorer, le héros lui doit être loyal à lui même.

    Et donc pour moi ton récit est, cet épisodes si, trop influencé par les commentaires. Mais bon ce n’est que mon avis.

  4. Julien a déclaré haut et fort :

    Non, j’ai respecté le vote et les commentaires. Le héros a bien exécuté la décision : il a déclenché l’alarme ! Par contre, le héros ne peut influer sur ce qui va ensuite arriver non ?

    Il voulait que son geste ait pour conséquence d’évacuer l’Aquabouleverad… ce ne fut pas le cas…

  5. Arcade a déclaré haut et fort :

    Mouai c’est une façon de voir les choses, la mienne est plutôt que suivant les commentaires tu t’es permit de coupé cours à cette histoire d’alarme incendie.

    Bref.
    On va pas tergiverser, ce n’était que mon avis, mais je trouve que tu méritait de le connaitre.

    Soit dit en passant je ne dénigre pas ton travail, sinon je ne serait pas ici à lire la suite de l’histoire.

  6. Willhyu a déclaré haut et fort :

    Je trouve qu’il s’est assez bien rattrapé de l’impasse dans laquelle il s’était mis avec ces choix improbables.
    Je pense que le coté “dont vous êtes les héros” s’exprime plus par les commentaires que par les votes.
    Déjà julien choisit les options du vote qu’il veut et peu les orienter bien plus à sa guise que les commentaires.

    C’est un peu nous qui avons donné cette habitude au héros de ne pas suffisamment envisager les conséquences de ses actions. Parfois il à de la chance que ça fonctionne mais il en est d’autre ou ça ne marche pas.

    une alarme de ce genre avait peu de chance de provoquer une évacuation massive car elle ne se base pas sur la détection de fumée ou de chaleur mais sur une action humaine qui se doit donc d’être vérifié avant de créer une panique générale.

    En attendant le choix du jour comporte beaucoup de risque.
    J’aurais bien aimé la solution partir directement sans rien. Parce que récupérer le chien autant que la puce alors qu’ils sont à priori plus en sécurité où ils sont qu’ils ne le serait avec lui c’est quand même jouer les kamikazes.

    Il serait peut être bien à titre indicatif d’avoir un vote blanc, aucun des deux, les deux ou commentaire pour nuancer les possibilités.

  7. Julien a déclaré haut et fort :

    Pas mal comme idée ça le vote blanc… je vais y réfléchir ;)

    Pour ce qui est des choix, effectivement ils comportent beaucoup de risques. Le problème est toujours le même : j’ai toujours peur de trop en dire et de vous lasser… du coup, j’écourte le récit et souvent je me rends compte que j’aurais du en dire plus…

  8. Ne3M a déclaré haut et fort :

    J’aurais aussi voté pour partir sans rien.
    Après tout, il peut téléphoner au véto pour prendre des nouvelle. Il doit également pouvoir joindre son amie par téléphone.

    Et avoir une puce dans la poche ne l’aidera pas beaucoup s’il ne sais pas comment la lire. De plus, est ce que ça l’intéresse vraiment ?

    Pour le moment, il est en relative sécurité, son chien aussi. La puce devrait être à l’abri là où elle est. Il devrais se mettre au vert et réfléchir à ce qu’il doit faire. Car après tout, il ne va pas courir toute sa vie.

    Ce qui me turlupine, c’est pourquoi Nastasia pleure ?
    Elle aurait pu nous apporter un élément sur la victime du jour.

    Enfin, je pense qu’il n’a pas besoin d’avoir la puce sur lui maintenant, et que tant qui est un minimum à l’abri, il devrais un profiter pour souffler deux secondes, manger pour de vrai, dormir un peu, et pouvoir parler avec Nastasia de tout ça.

    Maintenant, des deux choix, je pense que je choisirais la puce, ce doit être le moins dangereux des deux, puisque le chien est connu et que le véto à à deux pas.

    Il est dommage aussi qu’il n’y ai que deux choix, à force, ça fait très manichéen, et je pense que les choix à trois option laissaient plus de liberté et de nuance.

  9. Julien a déclaré haut et fort :

    La troisième voie… au moment de proposer les votes, j’y ai pensé et je l’ai écarté rapidement. Pourquoi ? Ben parce que si c’était moi, je n’aurais surement pas pu partir sans mon chien tout en laissant un objet chez quelqu’un, cet objet risquant quand même de mettre en danger cette personne…
    Maintenant, je lis vos commentaires et je le dis HAUT ET FORT : j’ai merdé ! j’aurais du mettre la troisième possibilité qui avec le recul était une très bonne option…

    Quant au fait de n’avoir que deux votes la plupart du temps, cela doit venir de notre culture politico-numérique… bipartisme… binaire…

  10. coucouc'estguy a déclaré haut et fort :

    moi je pense qu’il doit aller récupérer la bague il faut de l’action de l’action fini et deux choix ça me vas bien comme ça je n’ai pas trop à réfléchir vas y jack heu hugo heu c’est quoi son nom notre hero ??

  11. Subraya a déclaré haut et fort :

    tiend, le forum est repassé une seconde fois à la radio ^^ (le mouv) quelle popularité !!

  12. marylou a déclaré haut et fort :

    comme on est censé “être ” les héros …

    est ce que le prénom du héros va être voté?

  13. Julien a déclaré haut et fort :

    @ Subraya : qu’est ce que tu as entendu sur le Mouv’ ? Je ne suis même pas au courant :(

    @ coucouc’estguy et marylou : si j’en crois le nom de domaine du site, il s’appelle leheros.com non ? (désolé…)

  14. Willhyu a déclaré haut et fort :

    J’ai entendu aussi. Il à reparlé du blog de son principe et un peu de l’histoire de départ.
    Je pense qu’il suit aussi l’histoire ^^

  15. dainsleif a déclaré haut et fort :

    De retour…
    Tout d abord je voudrai reagir sur les commentaires a propos du nom de notre heros. Je pense que choisir le nom de notre heros par vote est une mauvaise idee, en effet, il existe une infinite de prenom et de nom, de plus, le choix du nom restera alors qu une action peut etre ratraper, ainsi, les personnes ayant voté pour un nom qui n a pas ete choisi se sentiront lésés tout au long de l histoire et ne pourront pas se dire “mon choix n a pas ete retenu, mais ce n est pas grave car d autre votes sur les ations future se presenteront a moi”.
    De plus, ne pas dire le nom du heros permet de mieu s identifier a lui et respecte donc plus le principe du blog dont vous etes le heros.

    maintenant, parlons un peu de l histoire…
    Notre heros a enfin reussi a se sortir de le merde noire ou il etait et peut se reposer un peu. neanmoins, je lui deconseille de se mettre au vert et au contraire il devrai prendre une grande respiration pour mettre un peu d ordre dans sa vie devenue bordelique et replonger dans la merde.En effet, je lui conseil tout d abord de recuperer son chien soigné par l veto’ car les russes vont peut etre le chercher en pensant qu il a toujours la prothese avec lui, prothese qui est, nous le rappellons, la cause de tout lees ennuis du heros. De plus je propose de recuperer la puce electronique, elle a une grande importance et pour k&co et pour les russes, et pourra donc se monnayer en cas de probleme. en outre, savoir ce qu il y a sur le puce ne peut qu aider le heros, en tout cas ca ne peut pas lui faire de mal etant donner qu il est deja rechercher pour etre tué. Ainsi, il pourrai aller chercher la puce et demander soit a un de ses ami geek soit a un employé “innocent” de chez darti (les employés de darti ne sont jamais innocent, il livre 3 semaines en retard -vecu-)de lire ce qu il y a sur cette fameuse puce…

    de belles peripeties en perspective, donc…

  16. Lorddlb a déclaré haut et fort :

    vraiment top ce concept allez hop dans mes liens !!

  17. Julien a déclaré haut et fort :

    @ Lorddlb : bienvenue ;)

    @ dainsleif : malheureusement, la majorité a voté pour récupérer la puce… Faut pas hésiter à spammer tes amis la prochaine fois pour qu’ils votent comme toi ;)

Laissez un commentaire

Un Jour, Un Dessin

Il semble que ce soit votre première visite : soyez le ou la bienvenu(e) !
Pour tout comprendre du site, je vous invite en premier lieu à lire nos règles.
Ensuite, prenez quelques minutes et lancez vous dans l'aventure : commencez par le premier épisode et vous ne pourrez plus vous arrêter.
Enfin, pour recevoir les prochaines histoires dès leur sortie et ne plus rater un vote, je vous conseille de vous abonner par RSS ou bien par mail. Plus d'infos ici. Merci et bonne visite!

DANS L'ORDRE

    Invitez Vos Amis








    Powered by OpenInviter.com

LES PERSONNAGES

ILS L'ONT DIT

ABONNEZ VOUS

Recent Readers. These are the cool and trendy people that reads my blog!Recent Readers

Beurk... Fuck 100% bon Journée de mer** Espagne... ah ! Punk Attitude Régime d'hiver