Comment ça marche...

Le Blog Dont Vous Êtes Le Héros s'inspire des livres dont vous êtes le héros. Un début d'histoire va vous être proposé mais c'est vous qui allez écrire la suite ! Chaque jour, une nouvelle étape. A la fin, vous devrez voter pour la solution qui vous semble la plus opportune, comme si vous étiez le héros de l'histoire. Dès le lendemain, l'histoire continuera selon la volonté de la majorité des votants.

Les Règles...

    1- Une seule et unique mise à jour par jour.
    2- La majorité des votes décide de la suite de l'histoire.
    3- En cas d'égalité, je décide de la suite tout seul.
    4- Les commentaires peuvent influencer l'histoire.

Promis, juré, craché !

Pour recevoir les prochaines histoires dès leur sortie et ne plus rater un vote, si vous ne l'avez pas encore fait, sachez que vous pouvez vous abonner à ce site par RSS ou bien par mail. Plus d'infos ici. Merci et bonne visite!

Précédemment dans “Si j’aurais…”

Dans l’épisode précédent, vous avez choisi le premier choix :

1- Nastasia, je te prie de m’excuser. S’il te plaît, pardonne-moi. Ça te dirait qu’on passe quelques jours ici à Ibiza ?
2- Nastasia, je te prie de m’excuser. S’il te plaît, pardonne-moi. Rentrons à Paris. On ira à l’hôtel, on découvrira la ville comme un jeune couple… tu veux ?
3- Merci, mais je vais rester ici avec mon chien. Nastasia, tu restes avec nous ou tu veux tout gâcher ?
4- Ramenez moi à Paris. Nastasia, tu viens avec nous ou tu continues à faire la gueule ?

Cette fille me plaisait trop. Il fallait que je fasse quelque chose d’extraordinaire, quelque chose que la Loi naturelle des Hommes interdit depuis l’aube des temps : je devais lui présenter des excuses.

Bien entendu, elles seraient de composition, consolidées par toute la mauvaise foi qui m’habitait. Bien entendu.

“Nastasia, je t’en supplie. Pardonne-moi ! J’ai été le dernier des connards, un moins que rien. Une sombre merde, je te le concède. Mais si tu pouvais, l’espace d’un instant, essayer de mettre de coté ce triste moment de ma vie, tu pourrais découvrir que je ne suis pas du tout comme ça”.

Merde ! Elle n’avait pas bronché. Pas esquissé la moindre émotion. Un bloc de glace. J’aurais pu lui sortir la meilleure des excuses, je pense que cela n’aurait rien changé.
Et puis, après un long moment de silence durant lequel elle me regardait froidement, elle se mit à parler. Un flot ininterrompu. Je ne comprenais rien à ce qu’elle me disait. Mais le fait qu’elle utilise sa langue natale pour me parler me faisait penser qu’elle ne devait pas me dire que de douces choses. Ah si seulement elle m’avait insulté via Youtube, j’aurais pu avoir les sous-titres.

Son monologue dura près d’une minute et se conclue le doigt pointé vers moi, ce qui devait signifier : si tu me refais ça, je te tue! ou je te te mange tout cru… bref, “c’est la dernière fois que tu me fais ça !”.
N’ayant aucune envie de me retrouver sous la menace de son doigt, je m’avançais timidement vers elle pour l’enlacer. Les premières secondes furent longues : j’avais l’étrange sensation de tenir un corps inerte, comme si elle dormait ou était ivre morte… puis, sans aucun doute, mon sex-appeal commença à faire son effet. Rapidement, elle leva les bras pour me serrer à son tour, blottit sa tête contre mon torse pour finalement lever les yeux vers moi et… Quoi ? Vous lisez encore ? Mais c’est intime quand même non ?… m’embrasser… C’était beau, émouvant, romantique, idyllique…

“Bon les tourtereaux, c’est superbe, très émouvant, ayez de beaux enfants, ne vous refilez pas de maladies, patati patata, mais nous devons vous partir. Monsieur, je vois que vous avez un étrange bandage à la main. Souhaitez-vous que nous vous amenions chez un médecin ?”.

Nastasia m’avait en effet un bandage de fortune durant mon sommeil à l’arrière de la voiture. Mon doigt était parfaitement immobilisé mais c’est vrai que, tout du moins d’un point de vue esthétique, cela n’avait rien de glorieux.

“Je suis navré de vous presser mais nous sommes attendus en France dans quelques heures. J’ai pour instruction de faire en sorte que vos prochains jours soient des plus agréables. Souhaitez vous voir un médecin ou préférez vous que nous vous amenions à un hôtel ?”

1- Je vous remercie mais après tout il me reste encore 9 doigts… Je devrais pouvoir me passer du dixième.

2- Cela ne serait pas du luxe de me poser une véritable attelle sur le doigt. Vous croyez que si vous montrez votre insigne on pourra passer devant tout le monde ?

6 commentaires pour : “Promis, juré, craché !”

  1. MOUN a déclaré haut et fort :

    Il est capable d’attendre encore un peu. Ce serait chouette qu’il lui fasse un peu de charme….à défaut de comprendre.son discours…Alors d’abord direction l’hôpital pour le “réparer”, avec Hugo sur les talons.

  2. coucouc'estguy a déclaré haut et fort :

    A hotel à hotel vivement horizontalité :D

  3. Ne3M a déclaré haut et fort :

    Hum, la dernière fois qu’il a dit qu’une blessure pouvait attendre,, son chien à failli mourrir…

    Et puis, ce n’est plus qu’une question de temps, s’il ne fait pas le goujat… Nastasia à l’air de bien l’aimer :D

    “C’est quand tu veux !”

  4. Julien a déclaré haut et fort :

    Le vote est tendu, enfin, je veux dire serré ! Ira à l’hôtel ou ira pas ?

  5. Logorrhées a déclaré haut et fort :

    Pas qu’il soit en danger de mort, mais autant rester avec K, puisqu’il repart en France après. Après tout, qui sait ce qu’il pourrait se passer chez le médecin, un coup de fil inattendu par exemple.

    Cela dit, si la puce était fausse, j’aurais préféré l’hôtel. Mais ne sachant pas…

  6. Julien a déclaré haut et fort :

    Ah ben on dirait cette fois ci qu’il va pouvoir aller à l’hôtel… le vote n’est pas encore terminé certes mais il reste peu de temps… hum hum… le rêve de coucouc’estguy va-t-il devenir réalité ?

Laissez un commentaire

Un Jour, Un Dessin

Il semble que ce soit votre première visite : soyez le ou la bienvenu(e) !
Pour tout comprendre du site, je vous invite en premier lieu à lire nos règles.
Ensuite, prenez quelques minutes et lancez vous dans l'aventure : commencez par le premier épisode et vous ne pourrez plus vous arrêter.
Enfin, pour recevoir les prochaines histoires dès leur sortie et ne plus rater un vote, je vous conseille de vous abonner par RSS ou bien par mail. Plus d'infos ici. Merci et bonne visite!

DANS L'ORDRE

Recent Readers. These are the cool and trendy people that reads my blog!Recent Readers

Beurk... Fuck 100% bon Journée de mer** Espagne... ah ! Punk Attitude Régime d'hiver