Comment ça marche...

Le Blog Dont Vous Êtes Le Héros s'inspire des livres dont vous êtes le héros. Un début d'histoire va vous être proposé mais c'est vous qui allez écrire la suite ! Chaque jour, une nouvelle étape. A la fin, vous devrez voter pour la solution qui vous semble la plus opportune, comme si vous étiez le héros de l'histoire. Dès le lendemain, l'histoire continuera selon la volonté de la majorité des votants.

Les Règles...

    1- Une seule et unique mise à jour par jour.
    2- La majorité des votes décide de la suite de l'histoire.
    3- En cas d'égalité, je décide de la suite tout seul.
    4- Les commentaires peuvent influencer l'histoire.

Ce matin, un lapin.

Pour recevoir les prochaines histoires dès leur sortie et ne plus rater un vote, si vous ne l'avez pas encore fait, sachez que vous pouvez vous abonner à ce site par RSS ou bien par mail. Plus d'infos ici. Merci et bonne visite!

Lundi 10H39.
J’ouvre timidement les yeux. Je ne reconnais rien à ce qui m’entoure. Je referme les yeux. Je m’étire. J’ouvre à nouveau les yeux. “Tu fais chier, merde!”.
C’est vrai : Nastasia n’est pas du matin.

J’ouvre les yeux.
Je suis bien chez ma petite russe. A Paris. Avec Hugo.
Je suis bien. Je m’étire à nouveau. “Putain arrête de bouger ! Tu fais entrer le froid dans le lit !”.
Nastasia n’est définitivement pas du matin.

Je me lève. Je ne la bouscule pas. Et c’est tant mieux : elle ne se réveille pas… comme d’habitude.
Direction la cuisine et la cafetière.

Que la vie est belle ! Que c’est bon de ne rien foutre !
Trois jours s’étaient écoulés depuis mon voyage dans le coffre de la voiture. Seulement trois jours, mais j’avais l’impression qu’ils avaient duré une éternité.

Après nous avoir longuement interrogés, les hommes de K nous avaient amenés à Paris pour une petite cérémonie dans un bureau du Ministère de l’Intérieur. La Ministre en personne nous avait félicité pour les services rendus à la République et nous avait garanti que le Président de la République s’était réjoui de nos actes… Autant dire que cela m’en touchait une sans faire bouger l’autre ! On a eu droit à quelques dizaines de poignées de main, quelques petits fours, du champagne et ensuite une bonne pression policière : il ne fallait pas ébruiter l’affaire ! Secret Défense ! Oui Madame, Monsieur l’Internaute : secret défense ! Comme aux USA…
Merde… moi qui comptait raconter tout ça dans un blog.

Le parfum du café commence à envahir le petit appartement et donc la chambre : Nastasia ne va pas tarder à se lever. J’entre dans le salon pour ouvrir les volets. La pièce est à présent baignée de soleil. Du café, du ciel bleu et désormais une bombe dans la pièce : “Bonjour beauté”.
En guise de réponse, Nastasia me donne un énorme bâillement.

J’aime ce lundi.
Mon téléphone sonne. Le numéro est masqué. Je décroche : “Bonjour Monsieur, ne quittez pas, je vais vous mettre en relation avec Monsieur Traisnel”. Putain de merde, qu’est ce qu’il me veut encore !
“Bonjour comment allez vous ?
- Super jusqu’à ce que mon téléphone se mette à sonner
- Très drôle ! Si vous ne voulez pas être dérangé par votre téléphone, éteignez le !
- Je vais y songer, soyez en certain.
- D’accord. Mais avant que vous vous plongiez dans une réflexion méta physique sur “posséder ou non un téléphone”, je voulais vous informer que votre ex-femme allait être relâchée. Elle n’est en rien mêlée à l’affaire. Elle nous a donné certaines informations qui pourraient s’avérer être intéressantes. Bref, elle va bientôt sortir de nos locaux. Souhaitez vous venir la récupérer ou préférez vous qu’on la raccompagne chez elle ?”.

Petite rectification du texte : j’aimais ce lundi.
A peine avait-il débuté que je devais déjà prendre une décision.

“Je vous remercie pour votre appel. Même si, je vais être honnête, toute cette histoire me casse les couilles, je vous remercie.

1- Je vais venir la chercher. Dîtes lui juste que je viens seul, que je garde Hugo avec moi.

2- Je vais venir la chercher. Par contre, ce serait très urbain de votre part de la prévenir que je viens accompagné de Nastasia. Après tout, c’est grâce à elle que nous nous sommes rapprochés !

3- Je ne voudrais pas passer pour un gros salaud mais non seulement elle m’a quitté comme une merde mais en plus, c’est en quelque sorte à cause d’elle que j’ai été mêlé à toute cette histoire. Donc vous pouvez lui indiquez le chemin de la gare.

6 commentaires pour : “Ce matin, un lapin.”

  1. Arcade a déclaré haut et fort :

    La gare, la gare, la gare…

    hum, oui je sort -> []

  2. Celui qui aimait son ex a déclaré haut et fort :

    Mais pourquoi vous êtes si méchant ?
    Pourquoi vous voulez à tout prix l'abandonner cette pauvre femme ?

  3. Fëanim a déclaré haut et fort :

    Nastasia a tiqué lorsqu'il a parlé de son ex dans les épisodes précédents et je pense de otute façons qu'il a de meilleure choses à faire que s'occuper de son ex.

  4. Ely a déclaré haut et fort :

    Ben, voir avec Nastasia si elle est ok pour qu'on aille la chercher. Donc 2 ou 3 pour moi….. Allez Nastasia s'est levé du bon pied : 2 !

  5. Ne3M a déclaré haut et fort :

    La gare, il est peinard, et le café risque de refroidir.

  6. LBDVELH a déclaré haut et fort :

    Une fois de plus, à ma grande surprise, la gare n'a pas du tout eu la cote !
    Pauvre femme… laissée seule…
    Bon allez, le nouvel épisode ne va pas se terminer tout seul !

Laissez un commentaire

Un Jour, Un Dessin

    Invitez Vos Amis








    Powered by OpenInviter.com

LES PERSONNAGES

ILS L'ONT DIT

ABONNEZ VOUS

Recent Readers. These are the cool and trendy people that reads my blog!Recent Readers

Beurk... Fuck 100% bon Journée de mer** Espagne... ah ! Punk Attitude Régime d'hiver