Comment ça marche...

Le Blog Dont Vous Êtes Le Héros s'inspire des livres dont vous êtes le héros. Un début d'histoire va vous être proposé mais c'est vous qui allez écrire la suite ! Chaque jour, une nouvelle étape. A la fin, vous devrez voter pour la solution qui vous semble la plus opportune, comme si vous étiez le héros de l'histoire. Dès le lendemain, l'histoire continuera selon la volonté de la majorité des votants.

Les Règles...

    1- Une seule et unique mise à jour par jour.
    2- La majorité des votes décide de la suite de l'histoire.
    3- En cas d'égalité, je décide de la suite tout seul.
    4- Les commentaires peuvent influencer l'histoire.

Seins de glace

Pour recevoir les prochaines histoires dès leur sortie et ne plus rater un vote, si vous ne l'avez pas encore fait, sachez que vous pouvez vous abonner à ce site par RSS ou bien par mail. Plus d'infos ici. Merci et bonne visite!

Navré pour ce titre… Le lien avec l’histoire ne se trouve que dans un catastrophique jeu de mot mammaire. Pour le reste, il ne faut y voir qu’un lien avec la météo actuelle…

Précédemment dans “Assez !” vous avez choisi :

1- Quoi ? Il t’a expliqué pourquoi ?
2- Tu m’as trahi ! J’espère que tu arriveras à dormir sur tes deux oreilles, particulièrement en prison !

3- Et tu sais que grace à ce mensonge une jeune fille est en train de mettre sa vie en danger ?

“Écoute, je ne comprends rien à tout ce dont tu es en train de me parler. Ce que je sais par contre c’est que Nastasia risque sa vie dans cette histoire.

- Nasta qui ?

- Nastasia. Ma voisine, ma… Bref, une personne qui a été mêlée à toute cette histoire par ma faute.

- C’est La Russe ?

- Elle est Russe. Mais je ne sais pas si c’est “La” Russe. Georges t’a parlé d’elle ?”.

Son regard se dérobait. La question l’embarrassait. Georges avait mentionné Nastasia !

“Je t’ai posé une question !

- Non, Georges ne m’a pas parlé d’elle

- Arrête de te foutre de ma gueule !”.

Voulant lui faire peur, ma créativité combinée au pinard ingurgité m’amena tout naturellement, pendant que je lui hurlais dessus, à saisir le couteau de cuisine qui se trouvait posé sur la table. Sans trop force mon talent, l’effet semblait réussi. Dès qu’elle me vit couteau en main, elle recula sur sa chaise et tomba à la renverse : “Tresnel ! C’est lui qui a parlé d’elle!”.

Feignant de ne pas l’avoir vu tomber, je prenais de l’autre main un oignon et commençais à le découper. “Que fais tu par terre ? Viens, allez, je t’écoute”. J’étais au fond de moi même plus qu’honteux de la peur que je lui avais donné. Mais après tout, c’était pour une bonne cause.

Tout en poursuivant ma découpe d’oignon, elle me racontait tout ce qu’elle savait, c’est à dire pas grand chose. Alors qu’elle attendait dans une pièce que Georges et Traisnel rentrent, elle a entendu ce dernier insistait sur le fait que mon ex devait jouer le jeu sans quoi “La Russe” ne se laisserait jamais convaincre. Une fois encore, j’allais de surprise en surprise, tout comme elle d’ailleurs. Son Saint Georges l’avait manipulé tout comme il m’avait manipulé et pire, il n’avait pas hésité à le faire dans le but d’envoyer une jeune et innocente femme au casse pipe !

Rapidement, la peur que je lui avais mis avec mon couteau s’était tranformée en rage contre l’autre con. Tous deux étions à présent unis face à cet homme, qui, sous son air balaud et gentil, nous avait blousé tous les deux. Toute suspicion réciproque s’était évaporée.

Le cerveau humain est une chose bien étrange. J’avais face à moi mon ex, que je considérais depuis des mois comme une vile salope. J’avais appris il y a quelques minutes qu’elle avait tué de ses mains et pour de mauvaises raisons -encore que je ne vois guère de bonnes raisons de tuer- une femme. Et pourtant, dans notre soif de vengeance commune, je trouvais une alliée précieuse.

“Écoute, je ne sais pas ce que tu veux faire, mais moi, je ne peux pas rester là à attendre qu’il rentre ici pour régler cette histoire. Je pars à Paris, tu viens avec moi ?”.

J’ai toujours été fasciné par sa capacité à rebondir. Terrorisée il y a quelques minutes, elle était à présent forte comme un roc, prête à entrer de force dans les locaux d’un Ministère.  “Alors, tu viens ?”. Sa phrase se ponctuait d’un sourire tout aussi provocateur que charmeur. Joignant le geste à la parole, elle me tendit la main en guise d’invitation à l’accompagner.

1- Un peu de fierté ! Elle m’a abandonné comme une merde ! Je vais me débrouiller sans elle !

2- Elle peut être une alliée de choix ! Si Traisnel ne veut rien me dire, peut être pourra-t-elle faire pression sur Georges ?

3- Elle peut être aussi bonne alliée que maitresse ! Je prends sa main et je l’embrasse… tout en ayant une petite pensée pour Georges.

Votes minimum : 70

Invitez par mail vos amis à voter Invitez par mail vos amis à voter


8 commentaires pour : “Seins de glace”

  1. Titi a déclaré haut et fort :

    je trouve le titre plutot reussi…

  2. quelqu'un a déclaré haut et fort :

    Avant de foncer comme un con, il faudrait qu'il essaye d'en savoir un peu plus (sur Georges, …) tant qu'il est dans la maison où il a des chances de trouver des choses intéressantes.

  3. willhyu a déclaré haut et fort :

    on la assez vu cette maison. Ils ont des comptes à régler.
    Et doué comme il est il arriverais pas à ouvrir ce qui se cache dans l'abris de jardin donc pas la peine de perdre du temps

  4. Ely s. a déclaré haut et fort :

    "Feignant de ne pas l’avoir vu tomber, je prenais de l’autre main un oignon et commençais à le découper" : mort de rire !
    Sinon avant de foncer faudrait essayer d'en savoir plus sur Georges non?
    Ceci dit dans l'histoire le héros est bourré et par définition réfléchi peu ou pas (quoi qu'il a eu le temps de cuver depuis la dernière publication ;-) )

  5. sdr a déclaré haut et fort :

    moi je dis faut que ça bouge ! ACTION !!
    allez ! votez bande de feignasses !

  6. LBDVELH a déclaré haut et fort :

    Voila, tout est dit : VOTEZ ! :)

  7. green-sora a déclaré haut et fort :

    et voila avec mon vote 70 tu peut te remetre a écrire

  8. Julien a déclaré haut et fort :

    Chère Gree-sora, vos désirs sont des ordres !

Laissez un commentaire

Un Jour, Un Dessin

Il semble que ce soit votre première visite : soyez le ou la bienvenu(e) !
Pour tout comprendre du site, je vous invite en premier lieu à lire nos règles.
Ensuite, prenez quelques minutes et lancez vous dans l'aventure : commencez par le premier épisode et vous ne pourrez plus vous arrêter.
Enfin, pour recevoir les prochaines histoires dès leur sortie et ne plus rater un vote, je vous conseille de vous abonner par RSS ou bien par mail. Plus d'infos ici. Merci et bonne visite!

DANS L'ORDRE

    Invitez Vos Amis








    Powered by OpenInviter.com

LES PERSONNAGES

ILS L'ONT DIT

ABONNEZ VOUS

Recent Readers. These are the cool and trendy people that reads my blog!Recent Readers

Beurk... Fuck 100% bon Journée de mer** Espagne... ah ! Punk Attitude Régime d'hiver