Comment ça marche...

Le Blog Dont Vous Êtes Le Héros s'inspire des livres dont vous êtes le héros. Un début d'histoire va vous être proposé mais c'est vous qui allez écrire la suite ! Chaque jour, une nouvelle étape. A la fin, vous devrez voter pour la solution qui vous semble la plus opportune, comme si vous étiez le héros de l'histoire. Dès le lendemain, l'histoire continuera selon la volonté de la majorité des votants.

Les Règles...

    1- Une seule et unique mise à jour par jour.
    2- La majorité des votes décide de la suite de l'histoire.
    3- En cas d'égalité, je décide de la suite tout seul.
    4- Les commentaires peuvent influencer l'histoire.

A l’aide !

Pour recevoir les prochaines histoires dès leur sortie et ne plus rater un vote, si vous ne l'avez pas encore fait, sachez que vous pouvez vous abonner à ce site par RSS ou bien par mail. Plus d'infos ici. Merci et bonne visite!

Chères lectrices, chers lecteurs, public adoré, Gilles !

L’heure est grave ! Comme vous le savez, notre héros est là, bloqué comme un c*n dans une zone industrielle… son ex-femme a du attraper un terrible rhume depuis le temps qu’elle est dehors, arpentant le macadam avec sa mico jupe en latex… Sans parler de Nastasia ? Est-elle dans le hangar ? A-t-elle été démasquée ou peut être a-t-elle retourné sa veste ?

Malheureusement, pour l’instant, vous ne pouvez obtenir de réponses à ces insupportables questions en raison d’un manque cruel de temps de ma part… Et puis, soudain, un éclair de génie prénommé Lucie a frappé le site : dans un simple commentaire, Lucie a tout simplement proposé que la suite soit réalisée par vous, enfin, par ceux qui, parmi vous, souhaitaient rédiger la suite !

Ah, j’en entends déjà s’écrier “mais c’est de l’esclavagisme ! Faire travailler les autres pour son propre compte, c’est une honte !” et ils ont raison ! Sauf que, sur Internet, on ne parle pas d’esclavagisme mais de Web 2.0. Et du coup, la morale est sauve.

Maintenant que l’idée était trouvée (encore merci Lucie), il fallait trouver le moyen technique pour que vous puissiez proposer une suite… et c’est grâce à l’excellentissime Geekeries que j’ai trouvé la solution : pour proposer une suite, vous n’aurez qu’à vous rendre sur cette page et écrire votre suite…

Dès que j’aurais reçu une ou plusieurs suites, je vous les soumettrais et comme d’habitude, en votant, c’est VOUS qui déciderez de la suite à donner…

Donc, à vos claviers, et surtout, ne venez pas me sortir l’excuse que vous êtes débordés !!! Cette excuse sera immédiatement rejetée ! N’hésitez surtout pas à faire passer ce lien, à twitter, faire des affiches en 4 par 3 dans vos villes…

Pour rappel c’est par là que ça se passe : http://www.leblogdontvousetesleheros.com/a-vous-de-jouer/

13 commentaires pour : “A l’aide !”

  1. Willhyu a déclaré haut et fort :

    C’est une bonne idée ça même si je ne suis pas sur que cela soit plus facile a faire^^.
    Je crois que l’idée ou quelque chose dans le genre avait été évoqué à l’époque ou tu tenais le rythme.
    Pour ma part je suis désolé mai je n’ai vraiment pas le temps en ce moment d’essayer donner meilleur rôle à notre pauvre étudiante :p
    (quoi ? j’ai dit une bêtise ??)

  2. Julien a déclaré haut et fort :

    Oui je comprends que cela ne soit pas évident…
    Enfin, bonne nouvelle : j’ai reçu un premier envoi… par Lucie77 !

    D’ailleurs, Lucie77, si tu te manifestes, saches que ej n’arrive pas à t’écrire, j’obtiens une erreur avec ton mail, aurais-tu une autre adresse ?

  3. Titi a déclaré haut et fort :

    il faut faire une suite rédigée ou juste jeter des idées en vrac? c’est pas que je soit flemarde mais …

  4. Julien a déclaré haut et fort :

    Disons qu’une suite rédigée c’est sans doute mieux pour que les gens votent pour ton épisode ;)
    Par contre, pas de contrainte de longueur, ni de forme. Long, court… peu importe tant que les gens aiment ;)

  5. Gluth a déclaré haut et fort :

    Bonjour,

    Je voudrait revenir sur ces dernières phrase :
    “Donc, à vos claviers, et surtout, ne venez pas me sortir l’excuse que vous êtes débordés !!! Cette excuse sera immédiatement rejetée ! N’hésitez surtout pas à faire passer ce lien, à twitter, faire des affiches en 4 par 3 dans vos villes…”

    Heuu… Débordé nous, ça va encore mais… ça va les vacances?? Tranquille la vie??

    Pour ma part je suis ok. J’ai écrit plusieurs bouquins (que moi seul lit) et je suis un adepte des Rps. Donc bin il ne me reste plus qu’à me mettre au boulot (rhaa pourquoi j’ai ouvert ma gueule??!!)

  6. Gluth a déclaré haut et fort :

    (Oui je sait, mon orthographe laisse à désirer)

  7. Julien a déclaré haut et fort :

    Bon, c’est super Gluth !
    Pour l’instant, je n’ai eu qu’une seule proposition d’épisode. Avec le tiens, ça va en faire 2 !
    Dès que je le reçois, je le publie et le site repart !
    Encore merci et viiiiiiiiiiiiiite, on veut pouvoir te lire ;)

  8. Gluth a déclaré haut et fort :

    Il ne manque plus que la correction (sera envoyé ce soir ou demain au plus tard). Par contre ça va demandé une suite (à choix multiples à la façon dont vous êtes le héro comme vous savez si bien le faire) mais si elle est publiée, ne comptés pas sur moi pour écrire la suite.

  9. Julien a déclaré haut et fort :

    Non, pas de soucis pour la suite ! Je vais bientôt pouvoir reprendre du service, enfin, j’espère.

    En tout cas, merci, c’est super.
    Dès que votre épisode arrive, je mets les deux propositions en ligne et vogue l’aventure !

  10. Gluth a déclaré haut et fort :

    Dut à plusieurs problèmes survenu sr mon pc, je ne peut n’y m’inscrire à ce site, ni archiver lhistoire pour vous donner un lien (c’est par faute d’avoir essayer).

    Je vait donc, et saché que j’aurait voulu ne pas avoir à le faire, que je poste cette histoire sur le commentaire suivant (je pouvait auss faire un blog pour mettre l’histoire mais elle est assez courte).

    Encore désoler si ça gêne.

  11. Gluth a déclaré haut et fort :

    Le prix de la Vie

    Toutes les confidences et autres interview maintes et maintes fois vue à la télévision, sur ces personnes sorties du comas, ces gens qui disent avoir vu je ne sais combien de tunnels avec une lumière blanche au bout, comme un hameçon qui est là pour appâté le poisson. De ces choses, je n’y croyais pas une seule seconde, mais il faut bien dire que personne n’avait de véritables preuves sur le phénomène.
    c’est seulement quand mes yeux voulaient retrouver leur fonction que j’ai compris : cette lumière est tout bonnement celle que les hôpitaux vous foutes à la gueule tandis que les médecins opère. Il m’a bien fallu faire un bout de chemin pour trouver cette lumière, pour me retrouver au final, aveuglé par leurs spots brûlant.

    Plus étrange encore, à y regarder de plus prêt, l’endroit où je me trouvais ressemblé plus à un hangar qu’à une chambre d’hôpital. Mais mes yeux, rester trop longtemps brûler par ce maudit spot, me laisser voir des objets troubles et diffus. Attendant qu’ils s’habituent à cette environnement, j’en profitais pour me toucher, voir si mon corps n’avait pas trop souffert. Seul une longue cicatrice partant de mon nombril au bas de mon cou (recousu par ce qui semblait être de la grosse ficelle) confirmé que mon était grave, avant qu’un boucher ne me recoud.
    Clignant plusieurs fois des yeux (maudite lumière), j’aperçu un homme en blouse blanche, du moins de-ci de-là, et au crâne rasé avancé vers le lit sur lequel j’étais allongé.

    Il était assez âgé, la soixantaine environ, et porté un tatouage sur le côté gauche de son cou. J’espérais de tout mon coeur que ce ne soit pas le chirurgien m’ayant opéré, surtout avec sa cigarette dans la bouche. Il regarda mes yeux de ses mains noires, n’oubliant pas de me faire avalé quelques bouffées et retira ensuite sa cigarette. Il regarda en l’air, en direction d’un petit bâtiment surélever dans le hangar et cria quelque chose en Russe à un homme qui en sortait.

    Tandis que cet homme descendait l’escalier métallique se trouvant juste au-dessus de moi, le chauve en profita pour m’ausculter, comment par ma bouche et mes oreilles. Une brume grise et suffocante m’enveloppa, me manquant de me ramener une nouvelle fois vers ce tunnel.

    [...] Pour la suite : Maintenant à demi conscient (mais tout nu), le héros peut soit : - tenté de s’enfuir ou - attendre la suite des événements, cloué au lit.

  12. Gluth a déclaré haut et fort :

    Il y’a encore quelques fautes, dont une flagrente au dernier paragraphe : ce n’est pas comment mais commençant.

    :-( désoler d’être aussi nul en orthographe.

  13. Julien a déclaré haut et fort :

    Merci Gluth pour cette histoire.

    Concernant le bug, j’avoue ne pas trop savoir, d’après mes tests, il semble fonctionner. Je vais regarder cela de plus près.

    En demandant de l’aide, je pensais plutôt à une suite, mais proposer une nouvelle histoire est aussi une très bonne idée !
    Je publie le tout sur le champs et advienne que pourra ;)

    Encore merci pour ta participation !

Laissez un commentaire

Un Jour, Un Dessin

Il semble que ce soit votre première visite : soyez le ou la bienvenu(e) !
Pour tout comprendre du site, je vous invite en premier lieu à lire nos règles.
Ensuite, prenez quelques minutes et lancez vous dans l'aventure : commencez par le premier épisode et vous ne pourrez plus vous arrêter.
Enfin, pour recevoir les prochaines histoires dès leur sortie et ne plus rater un vote, je vous conseille de vous abonner par RSS ou bien par mail. Plus d'infos ici. Merci et bonne visite!

DANS L'ORDRE

Recent Readers. These are the cool and trendy people that reads my blog!Recent Readers

Beurk... Fuck 100% bon Journée de mer** Espagne... ah ! Punk Attitude Régime d'hiver